Les flèches perdues

Préface d’Ahmed Madani

ISBN : 978-2-95335-41102

Ouvrage édité avec l’aide du Centre national du livre

18 mars 1962. 5 juillet 1962.

Deux dates fortes dans l’histoire des rapports entre la France et de l’Algérie.

2012, un double cinquantenaire: 18 mars 1962 signature des accords d’Evian et 5 juillet 1962, déclaration d’indépendance de l’Algérie.

Ce projet est né d’une envie d’aller vers les appelés et les rappelés sous les drapeaux qui ont reçu une feuille de route les conduisant en Algérie entre 1955 et 1962. Pendant des mois, ils ont connu l’attente interminable, l’extérieur monotone, les embuscades et les crapahutages. Tous ceux à qui on a donné la parole se sont mis à se souvenir. Des flashs ont ressurgi. Ils se sont mis à parler de celles, de ceux qui les tenaient en vie sur le continent : leur femme, leurs amis, leur soeur…

Les lettres sont le lien social avec le reste du monde, mais aussi une délivrance et une reconstruction.

Le courrier, c’est leur moment, celui qui leur a permis de chasser l’ennui. Le courrier, c’est l’échange avec la famille, c’est aussi la découverte de l’amour épistolaire avec les marraines de guerre.

Le texte parle du silence, celui que l’on traduit dans les lettres. Cette rupture qui empêche de devenir fou, qui met l’être humain face à sa vie. Il faut du cran pour vouloir oublier, du cran ou de l’inconscience. Tous écrivent pour oublier leur quotidien et leurs paroles se meuvent en création, ils réinventent leur vie en quelques traits.

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player